Le 13 décembre 2010

Grâce à Raul Paz, Cuba a vécu son premier "flashmob"

C'est le chanteur cubain Raul Paz (en concert au Transbordeur de Lyon le jeudi 16 décembre) qui est directement à l'origine du premier «flashmob»  (mobilisation éclair) qui vient d'être réalisé dans l'île de Cuba.

C'est le samedi 20 novembre que quelque 400 adolescents, étudiants de ballet et d'autres disciplines, ont réalisé une chorégraphie sur la célèbre Plaza Vieja de La Havane pour célébrer la journée internationale des droits de l'enfant, laquelle commémore l'adoption par les Nations Unies le 20 novembre 1969 de la Convention sur les droits de l'enfant.

«Nous voulions que Cuba ait son premier flashmob et nous voulions qu'il ait lieu le 20 novembre, jour anniversaire de la Convention», a déclaré Raul Paz, qui est à l'origine de l'initiative, soutenue par le Fonds des Nations unies pour l'enfance (Unicef).

Rappel pour les non-initiés : le «flashmob» est une nouvelle forme de manifestation dans laquelle des personnes, qui ne se connaissent pas ou qui ne sont apparemment pas en relation, se réunissent à un instant t pour exécuter des danses ou des chorégraphies sur un thème quelconque et se dispersent aussitôt leur performance achevée. Généralement, les invitations à participer sont lancées sur la toile à travers les réseaux sociaux de type Facebook. L'événement est filmé et rediffusé sur Internet.

Dans ce cas précis, les participants ont dansé au rythme de la chanson «Gente» de Raul Paz.

↓ COMMENTER CET ARTICLE

Votre commentaire

N.B. Les commentaires sont soumis à modération.
Si celui-ci ne s'affiche pas directement, nul besoin de le reposter...

Nous faisons de notre mieux pour valider les commentaires publiés dans les plus brefs délais. Merci de votre compréhension !

Création web : Bloody Webdesign