Le 4 juin 2008

Bo Diddley : vibrants hommages de Mick Jagger & co

Bo Diddley, de son véritable nom Ellas Otha Bates McDaniel, est mort le lundi 2 juin, terrassé par une crise cardiaque à l'âge de 79 ans à son domicile de Archer en Californie. Il était l'un des vrais pionniers du rock'n'roll.

On se souvient de ses titres les plus fameux : « Hey Bo Diddley », « Who Do You Love », « Mona » ou « Road Runner ». Mais s'il a aligné beaucoup moins de hits dans les charts que ses compères Chuck Berry, Little Richard ou Jerry Lee Lewis, il n'en pas moins eu une influence déterminante sur plusieurs générations de musiciens, des Rolling Stones de « Not Fade Away » aux U2 de « Desire » en passant par les Who de « Magic Bus » ou les Clash de « I Fought The Law ». Autant de titres basés sur l'implacable Bo Diddley beat, ce « boom, ba-boom-boom, boom-boom » qui va désormais résonner au paradis des musiciens.

Voici quelques hommages qui lui ont été rendus :

Mick Jagger :

"Il était un héros énorme pour moi et le fait qu'il savait qui j'étais a constitué un énorme compliment. "

BB King :

"Bo Diddley était une légende au style unique. L'un des pères fondateurs du rock 'n' roll a quitté le bâtiment qu'il a aidé à construire."

Robert Plant :

"Bo est l'un des mecs qui a inventé rock 'n' roll. Il a pris deux cultures qui existaient dans des formes différentes - le country & western et ce type de blues dénommé 'race music '- et les a mis ensemble. Son rythme était un Jungle Beat. C'est comme ça qu'il l'appelait. ".

Elvis Costello :

"En écoutant Bo Diddley, vous pouviez vous convaincre que les seules choses utiles pour créer du grand rock 'n'roll, c'était une guitare tremolo, un beat qui tue et un accord et demi. Beaucoup ont essayé et certains ont échoué. Mas personne ne l'a fait comme Diddley."

Billy Gibbons des ZZ TOP (peut-être un hommage en live lors du concert du 8 juillet à la Halle Tony Garnier de Lyon ?) :

"Il était l'homme qui a fabriqué le son avec lequel nous avons tous grandi pour tourner autour. Et avec une vision de la simplicité qu'il délivrait sans effort et avec son sens de l'humour. Très souvent, Bo aimait dire 'Je serais toujours là', et nous savons que ce sera le cas."

↓ COMMENTER CET ARTICLE

Votre commentaire

N.B. Les commentaires sont soumis à modération.
Si celui-ci ne s'affiche pas directement, nul besoin de le reposter...

Nous faisons de notre mieux pour valider les commentaires publiés dans les plus brefs délais. Merci de votre compréhension !

Création web : Bloody Webdesign