Le 31 mars 2017

L'immanquable hommage à Slow Joe le 13 avril à Lyon

C'est au tout début du mois de mai 2016, il y a bientôt un an, que s'en est allé le chanteur Joseph Manuel da Rocha à Lyon, plus connu sous le nom de Slow Joe. Le guitariste lyonnais Cédric de la Chapelle, qui avait cofondé avec lui le groupe Slow Joe & the Ginger Accident, écrivait alors sur Facebook : "Et voilà. Slow Joe s'en est allé. Discrètement, comme il est arrivé. Chez lui, sans bruit, en paix. Près de la place Sathonay. Son cœur l'a enfin libéré. Le repos du guerrier. Bien mérité".

Rappelons que c’est le même Cédric de la Chapelle qui avait découvert Slow Joe lors d'un road trip en Inde. Une rencontre totalement fortuite (d'où le nom de la formation) entre le jeune musicien français et cet indien de 67 ans, qui vit comme un marginal sur une île en face de Goa et qui chante son propre blues depuis qu'il a 20 ans. C'est le début d'une aventure musicale hors du commun, marquée par un premier concert aux Transmusicales de Rennes en 2009 et l'enregistrement de 3 albums dont le dernier est sorti en février, après la mort du chanteur.

The Ginger Accident a choisi de rendre hommage à Slow Joe par une série de concerts, avec un temps fort constitué par ce passage au Transbordeur de Lyon, la ville adoptive du chanteur, le jeudi 13 avril. Le groupe a annoncé "un grand moment de partage autour de Slow Joe, sa musique et ses mots", précisant aussi qu'il y aurait "de la couleur, de la colère, des grands espaces et beaucoup de bonne humeur ".

Image de prévisualisation YouTube

 

↓ COMMENTER CET ARTICLE

Votre commentaire

N.B. Les commentaires sont soumis à modération.
Si celui-ci ne s'affiche pas directement, nul besoin de le reposter...

Nous faisons de notre mieux pour valider les commentaires publiés dans les plus brefs délais. Merci de votre compréhension !

Création web : Bloody Webdesign