Le 18 février 2018

"Eblouissant", "bluffant", "spectaculaire", Indochine en tournée !

Cinq mois après la parution de son album "13", le groupe Indochine a enfin lancé sa tournée pour laquelle 350 000 billets ont déjà été vendus, et qui va passer notamment par la Halle Tony Garnier de Lyon les 21 et 22 mars et au Zénith de Saint-Etienne le 20 avril.

Si on connait depuis longtemps la réputation scénique de la formation, les compte-rendus de ceux qui ont eu la chance d'assister aux premières dates insistent tous sur la présence d'un dispositif scénique impressionnant.

Voici quelques exemples ici, parmi beaucoup d'autres :

Le show est construit autour d’un gigantesque écran circulaire (dans sa taille maximale de 1 700 m2 à Bercy), accroché au plafond au-dessus des spectateurs. En début de concert, ceux-ci se voient sous une sorte de verrière qui s’ouvre sur l’espace, alors que les planètes défilent. Totalement bluffant.
Ouest France

Indochine a vu grand, très grand, pour sa nouvelle tournée. Après avoir entouré son public d’écrans à 360 degrés, illuminé plusieurs fois le Stade de France, Nicola Sirkis et sa bande ont décidé d’envoyer leur public sur une autre planète.
Le show dévoilé le samedi 10 février, à Épernay (Marne), pour le lancement du 13 Tour est absolument épatant visuellement. Un coup de force. Quand on pénètre dans la salle du Millesium, on est tout de suite frappé par l’impressionnant dispositif qui surplombe la fosse : un vaste ensemble d’écrans en forme de soucoupe volante.
Quand les lumières s’éteignent enfin après 20h40, l’effet est saisissant. On se croirait dans Rencontres du troisième type de Spielberg.
RTL

Pour célébrer ses retrouvailles avec son public et le succès de 13, son dernier album, l’un des meilleurs de sa discographie, Sirkis a fait les choses en grand. Clou de la scénographie, un immense écran circulaire d’une cinquantaine de panneaux surplombe les spectateurs. Cette soucoupe géante peut produire des moments bluffants. Du voyage intersidéral accompagnant Black Sky au duo sensuel de Gloria, où l’actrice italienne Asia Argento semble buter contre un dôme de verre perché au-dessus du chanteur.
Le Monde

Nous étions à la première de la tournée d'Indochine à Epernay : une vraie réussite
Une mise en scène intergalactique, un hommage continu à David Bowie, le dernier album quasi joué dans son intégralité, 2h50 de concert mené tambour battant devant un public de fidèles venus de toute la France et de Belgique... Nicola Sirkis, le patron d'Indochine, a été à la hauteur de sa réputation.
Le Figaro

Image de prévisualisation YouTube

↓ COMMENTER CET ARTICLE

Votre commentaire

N.B. Les commentaires sont soumis à modération.
Si celui-ci ne s'affiche pas directement, nul besoin de le reposter...

Nous faisons de notre mieux pour valider les commentaires publiés dans les plus brefs délais. Merci de votre compréhension !

Création web : Bloody Webdesign