mer 25 mai 2011 - Salle Rameau - Lyon

CHANTAL LADESOU

Ce spectacle est complet!

L’Amazone s’est échappée du théâtre pour un tête à tête avec son public. Quand vous aurez croisé son chemin vous ne verrez plus la vie du même œil. Imprévisible, surprenante, gaffeuse, charmeuse, décoiffée, sa vie est une suite de quiproquos. C’est la même que celle des autres avec ses rêves, ses amours mais passée au filtre Ladesou.

« Ce seule en scène, c’est une femme très entourée qui veut tout faire péter. J’ai regardé vivre la maison et je vous la raconte : deux ados qui partent, un vieux qui rentre, où ranger un mari chez soi, gestion de carrière et gestion de frigo… C’est un reportage de guerre ».

Chantal Ladesou nous sert un spectacle d’humour bien à elle, hors du commun sur le théâtre et les travers du métier, les coulisses de la vie conjugale et les péripéties familiales. L’élastique Ladesou vous aimante, elle est si démente qu'elle en est captivante.

Elle ne monte pas sur scène, elle démonte la scène.

» Site Officiel

Tarif Public : COMPLET

Tarif Collectivités : COMPLET

Horaires : 20h - COMPLET

Réservez votre place

La tornade comico-lunaire Ladesou enfin seule !

A l'heure où le nouvel humour féminin fait florès, Chantal Ladesou parvient à se distinguer. Inutile de I'encager dans une case quelconque. Depuis l'écrasant succès culte des Amazones, notre comico-lunaire-déjantée s'est imposée comme une valeur sûre du rire hexagonal intemporelle et atypique, hors de toute contingence.

Elle ne ressemble à personne avec sa filouterie goguenarde, ce corps nerveux de jeune fille et sa gueule élastique, sa bouille de gamine espiègle, son formidable bagout et son irrésistible bougeotte scénique. Véritable amazone sur le champ de bataille, Chantal Ladesou s'ébroue sur scène, ici, comme un cheval sauvage qui gesticule, là, en l'arpentant comme dans la vie le nez au vent, un brin dilettante. Chantal Ladesou est faite de ce matériau dont naissent les étoiles, voire les OVNI, avec un phrasé traînant et racé, à l'arythmie particulière, chewing-gumeux, qui se fracasse contre les mots qu'elle malaxe.

Son univers est nourri de situations et d'envolées folingues avec une manière de mettre en scie la vie comme dans un petit théâtre décalé et burlesque ou à travers une galerie de Personnages qu'elle se plaît à dézinguer d'une écriture serrée et décapante. Son truc : extraire du quotidien le plus morne la sève parodique ou théâtrale. Un humour vinaigré qui chronique le déroulé de son existence, et la loufoquerie de son métier tirant des bords entre une imagination joyeusement zarbi et un laconisme cinglant. La zigue est un cas, moqueuse comme un merle, faisant craquer nos zygomatiques, avec des pastilles chopées sur le vif, vachardes, croustillantes ou barrées.

Suivant l'élan de sa plume, elle enfile gags et situations loufoques au gré des pérégrinations de sa vie mais toujours secouée par un vent de délire. Tour à tour borderline, voluptueuse, persifleuse, nunuche mondaine, foldingue, on se laisse emporter par son univers de doux dingue, qui louvoie entre le burlesque métaphysique et la drôlerie grinçante de sa gouaille baroque en diable et truculente à souhait.

C'est dans cet art désinvolte de malmener la raison, de batifoler avec la langue et de magnifier l'étrange qu'elle tient sa signature. Son One Woman Show qu'on attendait désespérément depuis des années est une folle équipée, rocambolesque jusqu'à l'absurde, dont le récit file et nous prend dans sa toile. En dépit des années, Chantal Ladesou reste une tornade décapante qui, loin de s'essouffler, gagne en intensité. Véritable ouragan comique, ce Louis de Funès bis (ma non repetita), sorte de Madame Foldingue, fait du comique un vrai don de soi. Son spectacle possède le rythme et la grâce d'un One Woman Show réussi dont la mise en scène est au diapason : dopée au Guronsan!

Dominique Porcovan

Création web : Bloody Webdesign