jeu 13 octobre 2016 - Transbordeur - Lyon

MANU LANVIN & THE DEVIL BLUES

Salué par ses pairs, dont Johnny Hallyday qui lui a demandé d’assurer les premières parties de sa dernière tournée (et notamment à la Halle Tony Garnier de Lyon), acclamé par un public de plus en plus nombreux, Manu Lanvin vient de délivrer son nouvel album, Blues, Booze & Rock N’Roll, accompagné de son fidèle Devil Blues.

Encore plus Rock que ses prédécesseurs, cet album est un recueil de douze titres qui se teintent non pas du Blues mais bel et bien de tous les Blues, de celui du Texas à celui de Chicago en passant par ceux du Mississippi ou encore de la West Coast.

Blues, Booze & Rock N’Roll se veut à la fois un portrait sans fioriture d’un artiste à deux facettes, celle d’un Bluesman désabusé qui chante les coups bas de la vie, mais aussi et surtout celle d’un rocker optimiste qui prône la musique du diable pour un monde meilleur. La meilleure illustration en est la chanson-titre, véritable hymne en puissance pour toute la famille Blues Rock qui accueille aujourd’hui Manu Lanvin comme l’un de ses meilleurs représentants.

» Site Officiel

Tarif Public : 23€

Tarif Collectivités : 23€

Horaires : 20h

Réservez votre place

Image de prévisualisation YouTube

Salué par ses pairs, acclamé par un public de plus en plus nombreux aux concerts du « Diable », Manu Lanvin et son power trio le Devil Blues délivrent aujourd’hui un nouvel album, Blues, Booze & Rock ‘N’ Roll encore plus Rock, plus fuzzy que ses prédécesseursEntouré de Jimmy Montout à la batterie et de Fred Lerussi à la basse, Manu s’offre également quelques invités tels que Mike Lattrell aux orgues, Bako Mikaelian aux harmonicas pour donner des touches de couleurs volontairement différentes aux chansons.

Image de prévisualisation YouTube

Enregistré et produit par Nikko Bonnière, entre Marrakech et Paris, mixé par le british Clive Martin à Paris et masterisé par Brian Lucey à Los Angeles, Blues, Booze & Rock ‘N’ Roll se veut à la fois un portrait sans fioriture d’un artiste à deux facettes, celle d’un Bluesman désabusé qui chante les coups bas de la vie, mais aussi et surtout celle d’un rocker optimiste qui prône la musique du diable pour un monde meilleur.

Image de prévisualisation YouTube

Création web : Bloody Webdesign